Un long fleuve tranquille

La sagesse orientale décrit le méridien (canal véhiculant l’énergie) comme un cours d’eau grandissant. La source énergétique produite et transformée par chacun des organes vitaux est acheminée en un ruisseau, évoluant en une rivière puis un fleuve avant d’atteindre enfin l’estuaire pour se jeter dans la mer.

Sur les trajets sinueux des canaux sont disposés des écluses (les points d’acupuncture) laissant la possibilité d’un accès pour réguler le flux de ces courants d’énergie.

EXEMPLE DU MAÎTRE-COEUR

Un déséquilibre de ce méridien peut se traduire par : Déprime, agitation, trouble de la sexualité, tachycardie, frilosité, transpiration excessive…

Le maître cœur ou feu ministre est l’ambassadeur du cœur relié à la joie, au bonheur, à la notion de plaisir, à l’émotivité. Pas toujours un long fleuve tranquille…

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé » Voltaire

Ce contenu a été publié dans shiatsu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *