Une société idéale en chacun de nous

La hiérarchie des fonctions de l’organisme selon la médecine traditionnelle chinoise. Un modèle social digne d’intérêt.

« Chacune des douze fonctions ne doit jamais perdre contact avec les autres. Quand le maître est lucide, les subordonnés sont en paix et de leur entretien mutuel résulte la longévité. La race humaine, alors, ne risque pas de disparaître et l’abondance règne. Mais si le maître n’est pas lucide, ses douze fonctionnaires sont en danger. Les voies de services sont bloquées et les maladies apparaissent. »

Recueil des « orchidées subtiles » (sou wen n°8)

Traduction du Nei tching sou wen par Jacques-André Lavier

Ce contenu a été publié dans information. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *